Originaire de l’ïle Maurice, Véronique ANDY commence sa carrière artistique par la danse

en intégrant la troupe Art Académie. Elle y apprend la danse indienne, la danse africaine et la Séga, danse typique de l’île Maurice. Très vite remarquée, elle représentera son pays en Europe et en Asie et complétera sa formation en passant une année à l’école de danse «Labroke groves Dance school » de Londres.

Elle se tourne ensuite vers le chant, bercée par les rythmes blues, jazz, reggae et seggae. Elle se produit dans les hôtels de l’île Maurice. Arrivée en 2012 en France, elle crée le groupe M’Nawa, musique fusion, influencée par les rythmes d’Afrique, qui remportera le tremplin du festival AfriCajarcet et effectuera plus de trois cent concert en quatre ans.

En 2016, sa rencontre avec le pianiste Éric Suzy Allibe donnera naissance au duo Black River , influencé par les univers des deux artistes. Elle s’oriente au même moment vers le jazz, et sera la «voix» du Big Band Cote Basque pour une saison. C’est dans ce cadre qu’elle rencontrera Jacky Bérécochéa et qu' en Septembre 2017 elle intègre «Just in Time» .

«Monté» à Paris pour tenter d'entrer au conservatoire, il découvre le jazz à 18 ans dans les clubs, et n'aura désormais de cesse d'aller écouter les musiciens, les disques, travailler les standards, l'harmonie..Après cinq années passées dans la capitale, Jacky revient dans sa région natale et travaille toujours comme trompettiste tout-terrain, passant du théâtre de Bordeaux au big-band de Claude Bolling. L'obtention du C.A. de professeur de jazz en 1991 le décide à cesser toute activité musicale étrangère au jazz. Il prend la direction de la classe de jazz du conservatoire des Landes, crée des formations diverses, compose, enregistre, tente par tous les moyens de faire vivre cette musique dans une région ou elle n'est pas une évidence, et de faire partager sa passion en rejetant tout élitisme et en s'inspirant de la phrase de Duke ELLINGTON pour en faire une devise :

«Le jazz est une musique savante mais populaire». «Just in time» est l'illustration parfaite de cette maxime, la formule permettant d'allier swing et mélodie.

Après s’être illustré auprès de nombreux musiciens internationaux (Rick Hannah, Jerry Bergonzi, Yonathan Avishaï, Nico Morelli ...) mais aussi des stars du jazz manouche hexagonal (Marcel Loeffler, Mandino Reinhardt, Tchavolo Schmitt, Dino Mehrstein..), Gérald Muller se consacre aujourd’hui à ELT (Eric Lecordier Trio) et à Just in Time. Sa grande expérience dans des styles musicaux variés (Jazz, chanson, tango argentin,pièce de théâtre,...), fait de lui un contrebassiste idéal pour tenir un tempo, avec toujours le même souci de développer sa sonorité chaude et ronde, et d’assurer une pulsation sans faille !

Né à Salies de Béarn dans famille de musiciens , la musique devient tout naturellement pour lui une véritable passion.Dans sa pratique du duo, du trio ou du quartet, Eric Lecordier s’efforce toujours de garder un sens mélodique de l’improvisation avec comme maître mot: “le Swing”.Après avoir été longtemps influencé par Wes Mongomery et joué avec à peu près tout les musiciens du Sud Ouest, son envie de nouvelles rencontres et de toujours apprendre, en font l'un des «sidemen» les plus demandés de son instrument, et le leader du trio manouche ELT.

© 2023 by Tyler Reece. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now